La Vie en Rose
 

Le stress

Qu'est ce que le stress ?

Le stress est une réponse de l’organisme aux facteurs d’agressions physiologiques et psychologiques variées (émotions, bruits, contraintes de la vie courante, …).
Le stress constitue une caractéristique naturelle et inévitable de la vie. C’est la pression qui nous permet de nous dépasser, de donner le meilleur de nous-mêmes.

Les 3 phases du stress

La réaction d’alarme, avec production d’adrénaline, ou phase émotionnelle, est la phase initiale : le cœur s’accélère, la respiration est courte et rapide, … C’est un premier stade où la mémoire et la réflexion sont améliorées.
Si le stress persiste, on entre dans une phase de résistance ou d'adaptation. A ce stade, le stress est considéré, d’un point de vue biologique, comme un agent stimulant bénéfique pour l’organisme. Le corps accepte de fonctionner temporairement en "surrégime".
Si cette agression persiste, le corps est débordé par le stress et se trouve en situation d’épuisement, les mécanismes d'adaptation cèdent. Apparaissent alors la fatigue, l’irritabilité, voire même la dépression.

9 conseils utiles pour faire face au stress

Il n’y a pas vraiment de bon et de mauvais stress. Il y a une vulnérabilité différente selon les individus et surtout des manières différentes de le gérer.
Il n’y a pas de recette miracle ni de médicaments contre le stress, juste quelques conseils à suivre :

  • Apprenez à gérer votre temps. Une mauvaise organisation donne automatiquement l’impression d’être débordé en permanence et de ne plus rien maîtriser. Le stress fait donc tout naturellement son apparition.

  • Prenez du recul. La réaction naturelle dans une situation stressante est de s’énerver. Mauvais réflexe. Dans le feu de l’action, notre esprit ne sera pas suffisamment disponible pour trouver des solutions adéquates au problème. Il faut se donner un peu de temps et ne pas foncer tête baissée.

  • Respirez. Dans une situation stressante, il est très important de se mettre en pause et de penser à bien respirer.

  • Détendez-vous. En moyenne, un individu ne peut se concentrer intensément plus de 45 minutes, alors en période d’examens, n’hésitez pas à vous accorder des pauses et des moments de détente, aérez-vous.

  • Faites du sport. L’effort physique permet de se défouler, mais aussi de se détendre, de mieux dormir, de mieux manger.

  • Adoptez une attitude positive. Il faut s’exercer à penser plus souvent aux aspects positifs que négatifs, ceci afin de développer sa confiance en soi.

  • Parlez de vos problèmes avec les autres. Parler permet d’extérioriser ses sentiments refoulés et puis, cela vous offre également l’occasion d’avoir l’avis d’une personne extérieure sur ses petits problèmes, surtout qu’elle pourra sans doute proposer des solutions qui ne vous étaient même pas venues à l’esprit.
  • Alimentez-vous correctement. Ne faites pas l’impasse sur les repas. Prenez un vrai petit déjeuner, il améliore les performances physiques et surtout intellectuelles, et il permet également d’éviter les « coups de pompe » et le petit creux de 11 heures. Pour l’énergie, choisissez les sucres lents (pâtes, pain, pomme de terre, …) et pour la mémoire les oléagineux (noix, amandes, …).

  • Dormez suffisamment. Le sommeil est indispensable dans tout processus d’apprentissage et joue un rôle déterminant dans la mémoire. En période d’examens, il peut vous arriver d’avoir du mal à trouver le sommeil, optez alors pour des méthodes douces (homéopathie, un verre de lait chaud, une infusion, une pomme, un yaourt) qui favorisent le sommeil. Evitez les somnifères, car s’ils vous permettent de dormir, ils risquent de vous mettre hors service pour la journée.

continuer